Bref historique

Les Débuts

Le restaurant Gato Preto a ouvert ses portes le 2 février 2008. 
Fondé par Dona Bérangère, dite B, il connut un premier emplacement tout près du port, à la place de l'actuel spa et massage Sol e Mar, à côté de Eki Eko, boutique de souvenirs artisanaux.
"Shola", alias Maria Costodia, était alors employée au bar, avant de rejoindre les cuisines où s'activait B.
Immédiatement, le restaurant rencontra un certain succès.

A peine un an plus tard, en 2009, Dona Theresa s'associa avec B, pour donner un nouvel élan au Gato Preto.
Le restaurant changea alors d'emplacement pour se retrouver dans le bâtiment actuel, rue Direita, soit la rue en face de la Camara Municipale.
La carte évolua, fortement influencée par les origines italiennes de Dona Theresa.
Or, en 2012, Dona B décida de quitter le navire pour ouvrir son propre restaurant à Ponta do Sol, sur le front de mer: le Caleta, qui s'afficha immédiatement comme un restaurant incontournable dans la ville.
De son côté, avec le temps, Shola devint la cheffe cuisinière, apportant sa touche aux plats et ce petit côté capverdien qui manquait jusqu'ici.
En 2015, la loja attenante au Gato Preto ferma. Dona Theresa saisit alors l'occasion et agrandit le restaurant. La loja devint l'actuel bar.

Nouvelle gérance

En mai 2016, Dona Theresa nous a remis les clés du restaurant pour pouvoir poursuivre son aventure au Portugal, aux côtés de son fils.
A peine arrivés, nous avons décidé de garder l'équipe en place, à savoir la cheffe cuisinière Shola, l'aide cuisinière Antonia, la serveuse Janira et la nettoyeuse Jandira. Après quelques mois de rodage, Jandira et Janira nous ont quittés, laissant place à Marisia et Patricia.
Le 2 octobre 2016, une nouvelle carte a été inaugurée, fortement axée sur les produits locaux et sur les recettes traditionnelles.

Après neufs mois de mise en route, l'équipe du Gato Preto a quasiment totalement changé.
La toute nouvelle équipe a finalement pris place après le départ volontaire de Shola, le 31 janvier 2017.
Notre adorée Ana a alors pris ses quartiers en cuisine secondée par Antonia et Marisia. En salle, ce sont Ani et Anisia qui officient avec le sourire aussi vite que le no stress capverdien le permet.
La cuisine traditionnelle capverdienne, initialement au centre du projet, laisse la place à un cuisine multiculturelle, plus variée.
La carte change désormais toutes les semaines, du dimanche au vendredi.
Le poisson tout frais pêché du jour est maintenant proposé six jours sur sept, aux côtés des langoustes et autres fruits de mer, spécialités de l'île de Santo Antao.
Quant aux desserts, nous avons enfin le plaisir de mettre la main à la pâte et d'offrir ainsi chaque jour un petit panel varié, totalement "fait maison" et frais, de mousse au chocolat, panna cotta, glaces, gâteaux aux fruits, fromages à la confiture et autres entremets qui raviront les papilles des plus gourmands.
Mais tout cela était sans compter sur les effets pernicieux de la bureaucratie capverdienne, entre enfer et chaos!

haut

Un nouveau lieu


Aussi après 3 ans de service aux nuisances et complications persistantes, nous avons décidé de revoir entièrement le projet et de... DEMENAGER!
Eh oui! pour un restaurant, cela peut être un pari risqué, mais nous le relevons haut la main, avec un nouveau concept, inédit sur l'île.
Pour arriver à nos fins, nous officions nous-mêmes en cuisine, alors qu'Ana est passée en salle.
Le service se veut soignée et chaleureux dans un cadre confiné et cosi, alors que la cuisine s'axe désormais essentiellement sur des produits frais du terroir et de saison, provenant de fournisseurs de l'île que nous avons pris le temps de connaître. En ressort une cuisine goûteuse et délicate qui saura ravir les palais fins et gourmands.

Alors n'hésitez pas à nous rendre visite!

haut